Les Necto'Ra ou le Peuple Brun

Vignette » Les Peuples » Les Necto'Ra ou le Peuple Brun
Voici un PDF de 4 pages décrivant dans les grandes lignes le Peuple Brun, appelé : Necto'Ra. Découvrez donc les hommes des Terres Souillées...

http://www.sierrelben.fr/files/122989082556758/1230660268-90171.png

Voici une présentation des Necto'Ra, retrouvez le pdf téléchargeable en fin d'article.




Origine des Necto’Ra

Rien en SierrElben ne peut situer ce peuple, il n’existe aucun écrit précisant l’origine de ces Necto’Ra, une civilisation dite : « Primitive ». On peut tout de même lire des écrits d’explorateurs datant de plus de 150 années Véréennes, retraçant des descriptions de tribus vivants dans les terres souillées en Litargis et même sur le territoire Inva. Jamais aucun lien diplomatique n’a pu avoir lieu avec les Necto’Ra, appelé aussi le Peuple Brun.

Organisation

http://www.sierrelben.fr/files/122989899766129/1230741069-46976.png    Le peuple Brun vit en Tribus éparpillées sur quasiment tout le territoire de Litargis et même une partie du sud d’Inva. Les terres détenues par les Necto’Ra sont aussi appelées les Terres Souillées, terme employé au début par les armées de l’Empire, puis repris par une grande partie des peuples du Nord Continent. En effet, ces terres sont dites maudites et peu sollicitées, pourtant le climat y est correct. Mais les tribus Necto’Ra en font des lieux putrides et rendent les plaines désolées.

    Le premier mot qui vient à l’esprit quand on se rend sur les terres des Necto’Ra, c’est : « Anarchie ». En effet, aux premiers abords, ce peuple semble déstructuré et sans gouvernement, mais c’est sans compter sur les chefs de territoires : « Les Kor’NaoK ».  Car ce peuple est organisé en « territoires » divisés en plusieurs clans. Ces territoires sont, si on peut dire, dirigés par les Kor’NaoK. Pour devenir un Kor’NaoK, il suffit souvent de tuer le Kor’NaoK actuel dans un combat à main nue appelé le Po’Ak et devant témoins, mais parfois les clans d’un territoire pillent et s’approprient par la force les nouvelles terres, il n’y a pas de réelles lois en Litargis. Le vainqueur d’un Po’Ak dirige la communauté du territoire convoité et renomme son nouveau domaine comme il le souhaite. Quand un prétendant pour un Po’Ak se sent prêt et à la hauteur de ses espérances, il allume un encensoir, souvent un simple trou creusé devant la demeure ou le trône du Kor’NaoK actuel et le combat débutera une fois les flammes éteintes. Bien sûr, tous les territoires ne pratiquent pas les rituels exactement ainsi.

Les rixes entre territoires sont monnaie courante, ce peuple est un peuple très bestial d’où sa réputation de primate. Les Necto’Ra s’adonnent souvent à des rituels et des jeux Barbares. Ce ne sont pas des personnes mauvaises pour autant, mais plutôt avec une mentalité très particulière. Ils n’ont aucune ou très peu d’hygiène et se nourrissent de tout ce qui est comestible, ils ne cultivent pas ou très peu, vivent de la chasse et du pillage.

Il existe plus d’une centaine de territoires différents, composés de une à une vingtaine de tribus, en faites, il est presque impossible de savoir combien ils sont, car les changements de territoires sont brefs et soudains.

Les tribus ou territoires les plus connus et les plus présents:

Les fils de Minorr : un clan, soi-disant, invaincu depuis la naissance de ce peuple, Minorr serait le premier Necto’Ra de SierrElben, toujours d’après les dires de ce clan. C’est le clan le plus imposant des terres Souillées et le plus cruel, il étend sont territoire au rythme des saisons, en période froide et hivernal, il prend place dans les régions montagneuses du Sud, en période douce et chaude, il s’étend dans les plaines Literos, de grande plaines à perte de vu, et n’hésite pas à piller les tribus alentours. Certainement la tribu la plus actif des Necto’Ra.

Les Charognards : Le plus grand territoire Necto’Ra est habité par cette tribu, c’est  la plus représentées et la plus nombreuse, connu pour son oisivetés. La particularité de cette tribu reste dans leur autosuffisance, en effet, ils détiennent un large territoire, non par leur prouesse guerrière, mais par leur nombre. Ils s’étendent aux grés de leur besoins. Si les terres où ils sont ne leurs procurent plus de nourriture, ils avancent, jusqu’à un prochain lieu de chasse et d’abondance, laissant derrière eux une terre désolée.

Les Seigneurs Noirs : un clan lui aussi réputé pour sa cruauté, mais à la différence des fils de Minorr, cette tribu est aussi cruel avec les siens qu’avec l’ennemi. Le Kor’NaoK qui règne sur cette tribu n’a jamais été battu et a eu plus d’une cinquantaine de tentative de meurtre, sans aucun succès et pourtant il a un âge avancé pour un Necto’Ra. C’est certainement le Kor’NaoK le plus impressionnant des Terres Souillées, il s’appelle : Vil.

L’apparence physique

http://www.sierrelben.fr/files/122989899766129/1230741069-46976.pngN’ayant aucune hygiène de vie et vivant le plus souvent dans l’immondice, ces individus sont pour les autres peuples, très repoussants. Leur peau est couramment constellée de pustules et de boutons. Leurs dents, quand il en reste, sont verdâtres, voir noires.  Leur gabarit varie, du plus maigrichon au plus gras, voir au plus imposant. Leurs cheveux sont gras, leur peau est marquée par la crasse. Une odeur nauséabonde (pour les autres) émane d'eux. Les hommes de certaines tribus arborent des barbes touffus, très souvent avec des restent de nourriture parsemés. Les femmes sont souvent aussi rustres que les hommes Necto’Ra.

L’apparence vestimentaire

Couramment vêtus de peaux de bêtes, ils n’ont pas de tenues attitrées, parfois ils portent même les vêtements des défunts ennemis, tombés sur le champ de bataille. Ils marchent très souvent pieds nus et arborent toutes sortes de trophées de combats, de la simple dent au gourdin taillé dans le fémur d’un Ours Sanguinaire.
Après, pendant les saisons chaudes, ils arborent souvent de simples culottes en cuir ou en tissu divers.

    Ils apprécient toutefois les armures, mais n’étant pas des forgerons et ne maitrisant que très peu cet art, ils portent les armures ennemis, c’est souvent les meilleurs guerriers qui sont équipés d’armes forgées ou d’armures. La peau de bête, leur procure tout de même une bonne protection sachant que la plupart des armes Necto’Ra sont de mauvaises factures.

Richesses

    Les Necto’Ra ne possèdent pas de réelles richesses, c’est même le contraire, ils laissent souvent les terres à la désolation. Les seuls richesses qu’ils possèdent viennent d’autres civilisations et sont souvent possédées par les chefs. Les Necto’Ra ne sont pas dans un besoin matériel, mais plutôt dans une attitude de survie continuelle.

Croyances du Peuple Brun

http://www.sierrelben.fr/files/122989899766129/1230741069-46976.pngLes Necto’Ra sont dans un esprit de polythéisme,  mais ne vénèrent qu’un seul de leurs dieux, Mirtul Seigneur des Morts.

Les rites religieux sont à base de sacrifices et de danses rituelles au bord de la transe.

Les Aorr ou Faiseurs de grâces sont les hommes s’occupant des rites de sacrifices, ils sont masqués et personne ne sait réellement qui ils sont vraiment.

Des Chamans, appelés Aokk ou Faiseurs de Rêves sont à la fois craints et respectés. Certains sont de vrais charlatans profitant du rang d’un parent, d’autres exercent des pouvoirs rituels. Très souvent ils peuvent s’introduire dans les rêves des hommes, d’où leur appellation. Avant chaque bataille, ils sont très sollicités afin d’affaiblir l’ennemi et de rassurer les guerriers amis.

La Veillée est une danse rituelle avant chaque évènement déterminant, combat, sacrifice, prémonition etc… Elle se pratique le plus souvent la veille de l’évènement en question et dure des heures, parfois même les Aokk, dansent et sont en transe jusqu’à la fin de l’évènement et ceux, pour demander l’aide des esprits et l’accord de Mirtul pour que ces derniers apportent leur aide.

La diplomatie et les Necto’Ra

Haïes par tous les peuples alentours autant qu’ils sont évités et craints. Les nations environnantes, tentent de les détruire, non pas pour leurs terres, qui sont considérées malsaines, mais pour éteindre ce peuple. Aucun commerce n’a jamais eu lieu avec les nations alentours…
Il est arrivé que des cités les équipent en armement en échange d’empoisonner les cours d’eau d’autres cités ennemies. Mais les contacts sont très brefs et rare.

Entre tribu, il y a par contre de nombreux échanges, les Necto’Ra pratiquent un système de troc très basique, les échanges sont du type : nourriture, plantes médicinale, armement et parfois des esclaves ou sacrifices.

Coutumes

http://www.sierrelben.fr/files/122989899766129/1230741069-46976.pngLes Sacrifices : ce genre de rituel ne porte pas de nom particulier, mais il arrive souvent que les clans sacrifient des prisonniers pour diverses raisons, parfois même par sadisme, mais ils mettent cela sous le signe de meilleurs jours si la terre est nourrie de sang.

La méthode de sacrifice varie selon le clan ou la tribu, on ne sacrifie pas que des hommes, des animaux sont eux aussi sacrifiés. Les "Aorrs" ont souvent recours à des scènes macabres lors des sacrifices et chaque rituel est une preuve de leur pouvoir, quand les Vents soufflent, ils donnent même l’impression de les contrôler.

Environnement / Faune et Flore

Le Peuple Brun vit essentiellement dans les plaines Litargis, d’immenses plaines et collines. On les retrouve aussi dans les montagnes du sud Litargis, et certaines tribus ce sont même installées au Sud des Terres Inva.

Les Ours Sanguinaires ou Uusi’Koz sont d’immenses mammifères très attirés par les détritus laissés par les Necto’Ra. Très redouté par les hommes cet animal est continuellement à la recherche de nourriture, se nourrissant essentiellement de charogne, il arrive parfois qu’il s’attaque à l’homme lors de pénurie de nourriture. Le Uusi’Koz est un immense ours de près de 2m lorsqu’il se met debout, avec des griffes acérées, mais  surtout des crocs taillés pour briser les os. Il a un aspect effrayant où s’ajoute une couleur pourpre sur le bout de son museau, souvent du sang séché à la suite de la manière de manger les cadavres, la truffe enfoncée dans les entrailles de la proie.

Des loups et des chiens errants, viennent agrémenter les dires des autres peuples sur l’idée d’une terre maudite. Les Necto’Ra se servent parfois de ces animaux pour attaquer d’autres tribus, ils les affament et les lâchent sur les individus ciblés.

La Litargis donne une impression de terre noir et où il ne fait pas bon s’aventurer, ce tableau est aussi dû au nombre incroyable de charognards et d’animaux ayant une image malsaine auprès des autres peuples. Pourtant La Litargis abrite multitude de mammifères comestibles, mais tous à l’état sauvage.

Niveau technologique

L’hygiène de vie est quasi inexistante, ce qui se traduit par une mortalité jeune et élevée. Les soins sont rares et la connaissance en médecine nulle. Chaque tribu y va de ses théories concernant les soins, les Chamans sont tout de même les mieux placé pour procéder à d’éventuelles guérisons.

Les armes et armures sont très souvent faites de récupérations, souillées et très rouillées. Le plus souvent des pierres ou des gourdins de bois font offices d’armements principaux. Les tenus en peau de bête sont toutefois bien ajustées et procurent une bonne protection.
Récemment des petits groupes de certains territoires mettent au point certaines machines destructrices à l’aide de leurs maigres connaissances de la forge. Ces hommes sont nommés les « Faiseurs de Morts » ou Roagorr, car la première machine inventée et recensée a été une sorte d’explosif corrosif et les inventeurs ont péri pendant une démonstration.

Le peuple Brun est  très craint des nations alentours et à juste titre, d’ailleurs les autres peuples les nomment « les mangent morts », est-ce dû à leur haleine fétide ? Ils sont craints non pour une éventuelle invasion, les autres peuples les pensent bêtes et sans intelligence, d’ailleurs à certains endroit on ne les considère pas comme humain, mais comme animal. La peur vient aussi du fait, qu’ils véhiculent des maladies et sont considéré comme des sorciers.

Ils maitrisent l’art d’empoisonner les cours d’eaux. Leurs armes sont empoisonnées, mais parfois sans intervention particulière, simplement elles ne sont jamais traitées et la moisissure est omniprésente.
Leur façon de vivre à fait que leur organisme est très résistant aux poisons et aux maladies. D’ailleurs, ils sont capables de vivre dans des conditions climatiques difficiles.

Le Délecte Mélange est une sorte de combustible très recherché par ce peuple et réalisé à base de divers détritus et de mixtures pourries, il faut parfois plus d’un mois pour en obtenir une petite fiole. En petite quantité, il redonne vigueur à ceux qui le boivent (enfin, faut être immunisé). Puis surtout, il brule très rapidement au contact du feu, idéal pour les après pillages. Les Necto’Ra s’en servent pour mettre le feu et s’en servent aussi pour créer des explosifs corrosifs.

Ils ne possèdent pas de forge, mais chaque Necto’Ra forge à sa manière, il n’existe pas de groupe spécialisé.

L’habitat du Peuple Brun

Ce peuple vie souvent au milieu de leurs déchets, soit dans des grottes, soit sous des tentes faites en peaux de divers animaux.

Il existe cependant quelques tribus qui construisent des baraques en brique de terre, très basique.

Il n’existe à ce jour aucune structure de ville Necto’Ra.

Le Peuple Brun, ou l’incompréhension des étrangers

http://www.sierrelben.fr/files/122989899766129/1230741069-46976.pngIl existe une légende contée par les Fils de Minorr, cette légende raconte pourquoi les Necto’Ra sont rejetés par les autres peuples et pourquoi les Necto’Ra ont acquis cette manière de vivre.

    A la naissance de la vie, vie humaine des mortels, une création d’Ouzef fils ainé de Mirtul, comme un cadeau pour son père, Ouzef créa l’humanité pour lui montrer sa grande puissance. Ce dernier créa 4 hommes pour ce partager les terres, 4 hommes totalement différents et complémentaires, ces 4 hommes étaient chargés de veiller sur une région chacun. Piton, était l’homme chargé d’entretenir la partie Nord Ouest du continent, mais cet homme, fit une chute mortelle dans les montagnes aux pics infinis, c’est à ce moment là, qu’Ouzef compris qu’il avait omit, du moins qu’il n’avait pu offrir, l’immortalité aux hommes de sa création, chose à laquelle il n’avait pas songé, il ne connaissait pas la mort. L’âme de Piton erra pendant des années avant que Mirtul ne la recueille et ne la libère, corrigeant ainsi l’erreur de son fils.

    Les terres du Nord Ouest commençait à périr, Ouzef ne sut pas comment rattraper son erreur, il ne restait que 3 hommes et ils mourraient prochainement. Il demanda à Abran l’homme qui s’occupait de la partie sud Ouest de s’occuper aussi de la partie Nord Ouest, mais ce dernier mourut rapidement à force de labeur…

    Ouzef eu l’idée de créer 2 femmes pour les 2 hommes qui survivaient et leur demanda de propager l’humanité et de s’occuper des terres. Ouzef confia à Minorr le premier Necto’Ra qui était aussi l’homme qui s’occupait des terre sud Est, le maintient des 2 autres terres des 2 défunts.

    S’occuper de tant de terre demandait énormément de travail à Minorr qui était toujours sur les chemins et loin de sa femme. Okt Lam le dernier des 4 hommes était d’une jalousie disproportionnée face à la grâce accordée à Minorr par Ouzef, il haïssait Minorr plus que tout. Okt Lam, n’avait qu’une partie à s’occuper et passait les trois quart de son temps à copuler. Les terres du Nord Est commençait à se peupler tandis que les autres parties restaient désertes, Minorr était vieux et il comprit rapidement l’erreur qu’il avait commise, bientôt ses terres étaient envahies par les descendants de Okt Lam, ces derniers s’appropriaient les terres avec la même haine envers les Fils de Minorr que leur ancêtre Okt Lam. Le royaume de Minorr fût rapidement réduit à celui qui représente aujourd’hui la Litargis… Minorr mourut et ses enfants délaissèrent le travail et l’entretient de leur terre et tentèrent d’oublier Ouzef pour ne prier que Mirtul. Ainsi naissaient les Necto’Ra…

http://www.sierrelben.fr/files/122989082556758/1230660268-90171.png

Les médias et téléchargements liés à cet article

Les Necto'Ra ou le Peuple Brun [télécharger]
PDF de 4 pages décrivant les Necto'Ra (MAJ 31-12-2008), un peuple SierrElben.
Nombre de téléchargement : 1359

Les derniers commentaires

Aucun commentaire
Laisser un commentaire